Le premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi

DSC_3243.JPG

Résumé : 

Pour l’anniversaire de son mari, Marie a tout prévue : fête surprise, gâteau, invités ainsi qu’un cadeau. Sauf que ce cadeau, son mari risque de ne pas l’oublier de sitôt car il s’agit d’une lettre dans laquelle elle lui annonce qu’elle le quitte et part plusieurs mois faire une croisière pour célibataires autour du monde. En prenant cette décision, elle ne pensait pas que sa vie allait en être autant chamboulée.

Mon avis : 

Après des dizaines de photos sur instagram, des avis plus qu’élogieux, je me suis enfin lancée dans mon premier livre de Virginie Grimaldi. C’est une très bonne lecture, on se prend de sympathie pour Marie, on admire son courage et on envie son aventure. On est d’accord, ce n’est pas le livre pour faire chauffer les méninges mais c’est son but, nous détendre entre des lectures plus sérieuses. Avec les beaux jours qui sont enfin la, « Le premier jour du reste de ma vie » sera apprécié avec un transat et les pieds en éventails. Ps : Je confirme, la Thaïlande c’est le paradis…

Musique écoutée pendant la lecture : Ibiza Summer mix 2018

Ma note : 8/10

Depuis l’au-delà, Bernard Werber

DSC_3122

Résumé : 

Gabriel Wells, écrivain a été tué durant la nuit. Son esprit va faire la connaissance de Lucy Filipini, une médium professionnelle ayant le don de parler aux âmes. Ensemble, ils vont enquêter à la fois dans le monde des vivants ainsi que celui des morts afin de trouver l’assassin de Gabriel. Partez avec eux dans une aventure des plus surprenante. Et vous, trouverez-vous le/la coupable?

Mon avis : 

Chaque année j’attends avec grande (le mot est faible) impatience le dernier Werber car je suis très rarement déçue. On retrouve bien dans son dernier livre son style et ses fondamentaux. Pour les adeptes, la présence des extraits de l’encyclopédie du savoir relatif et absolu sont toujours plaisantes à lire. Je conseille grandement d’avoir lu Les thanatonautes, L’empire des anges ainsi que le cycle des dieux, qui sont pour ma part des incontournables. Un très bon Werber avec une fin pour le moins surprenante mais néanmoins à la hauteur de cet incroyable auteur. Je suis prête pour me jeter sur son prochain livre qui devrait sortir vers octobre.

Musique écoutée pendant la lecture : Interstellar soundtrack, Hans Zimmer

Ma note : 9/10

J’ai perdu Albert, Didier Van Cauwelaert

DSC_3107.JPG

Résumé :

Chloé est une voyante professionnelle très en vue et appréciée pour son talent. Ce que peu de personnes savent, c’est que son talent est uniquement dû à l’esprit d’Albert Einstein qui s’est invité dans sa tête depuis 25 ans. Seulement voila, après tout ce temps, Albert décide de changer d’hôte et d’envahir Zac, un garçon de café qui accumule les galères de la vie. Ils se retrouvent bien embêtés aussi bien l’un que l’autre. Chloé devient une voyante qui ne voit pas et Zac se retrouve assailli par l’esprit d’Albert qui est assez encombrant. Pourquoi a-t-il fait cela? Chloé va se rendre compte que rien n’est arrivé par hasard.

Mon avis :

J’avais récemment dévoré Les témoins de la mariée du même auteur, quel plaisir de retrouver sa plume que j’avais un peu délaissé ces derniers temps. C’est avec grand enthousiasme que je me suis précipité sur J’ai perdu Albert lors de sa récente sortie. Encore une fois, je n’ai pas été décue. La lecture est fluide, pas de blabla on entre direct dans l’histoire pour se laisser porter jusqu’à cette fin des plus réussie. Une très bonne lecture détente pas prise de tête qui fait du bien au moral. Pour ma part je suis fan des intrigues qui mêlent les esprits, j’avais par ailleurs adoré le dernier Bernard Werber Depuis l’au delà. Avec l’été qui commence enfin, je ne peux que vous conseiller de partager la drôle d’aventure de Chloè et Zac.

Musique écoutée pendant la lecture : Muse, Exogenis Symphony full

Ma note : 8/10