Bilan du mois de janvier

DSC_5843
Bilan du mois de janvier :

Premier bilan pour cette année 2019. Un mois plutôt mitigé avec de très belles lectures mais également une petite déception. En gros coup de cœur, j’ai adoré « Les bouches » de Nicolas Feuz, ainsi que « Les sept jours du Talion » de Patrick Senécal. J’ai également passé un bon moment avec les deux premiers volumes de la trilogie « Les sœurs Carmines » d’Axel Holzl. J’avais aimé mais sans coup de cœur le premier tome de la duologie « Animale » de Victor Dixen et chose plutôt rare, j’ai largement préféré le deuxième tome « La prophétie de la reine des neiges » qui était juste incroyable. Je me suis également réconciliée avec Claire Favan grâce au livre « Dompteur d’anges ». Ce mois de janvier aura été également celui de la découverte de Bernard Minier avec son fameux « Une putain d’histoire » qui porte très bien son nom. Vous l’aurez compris, ma petite déception va pour « Avant que l’ombre » de Marie Javet pour lequel je misais beaucoup. En bref, l’année 2019 s’annonce prometteuse, des articles suivront pour la plupart des livres cités ici.

Livres lus :

-Les sept jours du Talion, Patrick Senécal

-Avant que l’ombre, Marie Javet

-Les soeurs Carmines, Le complot des corbeaux, Ariel Holzl

-Les soeurs Carmines, Belle de gris, Ariel Holzl

-Animale, La prophétie de la reine des neiges, Victor Dixen

-Une putain d’histoire, Bernard Minier

-Dompteur d’anges, Claire Favan

-Les bouches, Nicolas Feuz

Coups de cœur de l’année 2018

DSC_5510.JPG

Ça y est, 2018 est terminée. Une année très riche en lecture avec un total de 88 livres lus. Pour 2019 je me suis fixé l’objectif d’atteindre les 100 sans pression, sans me gâcher le plaisir de lire. Quelques déceptions mais surtout de très belles surprises dont je vous parle ici. Pour la plupart vous pouvez retrouver un article complet sur mon blog.

Coups de cœur 2018 :

-Le vide, Patrick Senécal : Choquant, bouleversant, dérangeant et visionnaire

-Les prénoms épicènes, Amélie Nothomb : Ce dernier cru incroyable sur un père qui déteste sa fille

-Caraval, Stéphanie Garber : Un univers fantastique, un jeu dans lequel tout est permis, même les rêves les plus fous

-Les morsures de l’ombre, Karine Giebel : Un petit thriller simple, efficace avec une fin qui donne envie de tout casser chez soi

-La vraie vie, Adèle Dieudonné : Un premier roman incroyable et percutant

-Le cri, Nicolas Beuglet : Un sans faute, le thriller de l’année à mes yeux

-La boite de Pandore, Bernard Werber : Probablement le plus abouti de l’auteur sur le thème des vies antérieures

-Réver, Franck Thilliez : Découverte de l’auteur, un suspense haletant qui vous retourne la tête

-Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent : Un style à la Amélie Poulain qui vous redonne le sourire, à consommer sans modération

-La conjuration primitive, Maxime Chattam : L’essence du mal dans toute sa splendeur, une critique de la société actuelle

-Le miroir des âmes, Nicolas Feuz : Découverte de cet auteur Suisse, un tueur en série qui sévit à Neuchâtel

-La faucheuse, Neal Shusterman : Une société futuriste, la mort n’existe plus que par le biais de faucheur dont le métier est de réguler la population

-La trilogie du Tearling, Erika Johansen : Tout simplement ma saga de l’année, du fantastique visionnaire

-Le signal, Maxime Chattam : Un livre d’horreur/fantastique, un hommage aux maîtres du genre, ce livre est pour moi l’un des plus réussi de l’auteur

Bilan du mois de décembre

DSC_5490.JPG

Bilan du mois de décembre : 

Un mois très chargé professionnellement alors forcément un peu moins de lecture. Néanmoins un mois sans grosse déception. Beaucoup de thrillers avec deux livres de Franck Thilliez, « Jusqu’à ce que la mort nous unisse » de Karine Giebel. J’ai redécouvert Gabriel Katz en dehors de la fantasy avec « N’oublie pas mon petit soulier » ainsi que « Quand tu descendras du ciel », deux lectures de saison, idéales pendant les fêtes. Un sacré pavé avec « Feu et sang première partie » de George R R Martin que je n’ai pas encore terminé mais que je recommande déjà aux fans de l’univers Game of thrones. Et enfin deux mangas que j’ai adoré.

Livres lus : 

-Feu et sang, George R R Martin

-Jusqu’à ce que la mort nous unisse, Karine Giebel

-L’anneau de Moebius, Franck Thilliez

-Puzzle, Franck Thilliez

-N’oublie pas mon petit soulier, Gabriel Katz

-Quand tu descendras du ciel, Gabriel Katz

-Moriarty tome 3, Ryosuke Takeuchi

-Deep sea aquarium Magmell tome 1, Sugishita Kiyomi

Bilan du mois de novembre

_20181202_135836

Bilan du mois de novembre : 

Ce mois a été globalement rempli de bonnes lectures. J’ai enfin découvert la plume de Luca Di Fulvio avec « Le soleil des rebelles » que j’ai adoré, mon article sortira bientôt par ailleurs. Le dernier de Maxime Chattam, « Le signal », a surpassé mes attentes, je me suis régalé à le revoir dans un style plus fantastique. J’ai également eu le sourire grâce à Aurélie Valognes et son fameux « Mémé dans les orties », mais aussi le coeur retrouné par « Le malheur du bas » d’Ines Bayard qui signe un premier roman époustouflant (ma chronique est prête et sortira prochainement). La fantasy a rempli ce mois avec les deux derniers tomes de la trilogie du Tearling d’Erika Johansen, j’arrive sur la fin du dernier et j’espère juste que la fin sera à la hauteur. Quel plaisir aussi de retrouver Victor Dixen avec « Animale, La malédiction de Boucle d’or » que j’ai bien entamé et qui s’annonce très prometteur. Niveau mangas, le tome cinq de « The promised neverland » m’a fait avoir des sueurs froides tandis que la compétition pour devenir Dieu se resserre dans le tome neuf de « Platinum end ». Et enfin, une belle déception avec « Serre moi fort » de Claire Favan, je vous en parle également très vite.

Livres lus : 

-Le soleil des rebelles, Luca Di Fulvio

-Le signal, Maxime Chattam

-Le malheur du bas, Inès Bayard

-Mémé dans les orties, Aurélie Valognes

-Révolte de feux, Erika Johansen

-Destin de sang, Erika Johansen

-Serre moi fort, Claire Favan

-Animale, La malédiction de boucle d’or, Victor Dixen

-Platinum end tome 9, Takeshi Obata et Tsugumi Oba

-The promised neverland, Kaiu Shirai et Posuka Demizu

Bilan du mois d’octobre

DSC_4631
Bilan du mois d’octobre :

Enfin un mois pendant lequel j’ai rattrapé mon retard en lecture de mangas et cela fait un bien fou ! Décidément 2018 est une très bonne année en terme de nouveautés. J’ai mis un peu de temps à me décider pour lire « L’atelier des sorciers » et quelle belle découverte !! Un univers de magie pour une fois pas trop enfantin, des dessins incroyables qui sortent de l’ordinaire, j’ai dévoré les trois tomes d’une seule traite. Je viens également de me rendre compte qu’il manque sur la photo le quatrième tome de « The promised neverland », j’en ai déjà parlé par ici, ce manga ne cesse de me surprendre et j’adore. Après des mois d’attente le tome 26 de « Black butler » est enfin sorti, et quel tome ! Je ne m’attendais pas à de telles révélations, plus qu’à patienter encore des mois avant la suite… J’ai également lu les deux derniers tomes de « Noragami » qui m’ont beaucoup plu. Pour finir avec les mangas, des petites déceptions pour le tome 5 de « Les mémoires de Vanitas » ainsi que le tome 9 de « The ancient magnus bride », deux tomes dans lesquels il ne se passe pas grand chose à mon gout… Au niveau des livres, une très belle lecture commune avec « talesofmouny » sur instagram du premier tome de la trilogie du Tearling « Reine de cendres », d’ailleurs on se lance dans la suite dès dimanche. Un très bon thriller avec « Horrora Borealis », petite déception pour « La patience du diable ». Un énorme coup de cœur pour « La boite de Pandore » et une très grosse déception pour « Et tu trouveras le trésor qui dort en toi ». Et pour vous, de belles découvertes ce mois-ci ?

Livres lus :

-Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, Laurent Gounelle

-La boite de Pandore, Bernard Werber

-La patience du diable, Maxime Chattam

-Reine de cendres, Erika Johansen

-Horrora borealis, Nicolas Feuz

-L’atelier des sorciers tomes 1,2,3, Kanome Shirahama

-Black butler tome 26, Yana Toboso

-Les mémoires de Vanitas tome 5, Jun Mochizuki

-Noragami tomes 17,18, Adachitoka

-The ancient magnus bride tome 9, Kore Yamazaki

-The promised neverland tome 4, Kaiu Shirai et Pozuka Demizu

Bilan du mois de septembre

DSC_4294.JPG

Bilan du mois de septembre : 

Un très joli mois, que de belles surprises. Avec le froid qui revient, l’envie de thrillers se fait plus forte ! J’ai été servie avec bons moments de frissons, des enquêtes qui m’ont retournées la tête, merci à Patrick Senécal, Maxime Chattam et Nicolas Feuz. Aussi une très belle histoire avec « Mes mots sont les fleurs de ton silence » d’Antoine Paje. Un premier roman très très prometteur avec « La vraie vie » d’Adeline Dieudonné qui m’a bluffé. J’ai aussi décidé de vous montrer mes mangas lus dans le bilan, au final pas de raison qu’ils n’y figurent pas… Je suis également en train de lire « Le faiseur de rêves » de Lainin Taylor, après un long démarrage, l’histoire commence à devenir intéressante. J’entame ce mois d’octobre avec de belles lectures prévues.

Livres lus : 

-Le miroir des âmes, Nicolas Feuz

-Le faiseur de rêves, Lainin Taylor

-Mes mots sont les fleurs de ton silence, Antoine Paje

-La vraie vie, Adeline Dieudonné

-Le vide, Patrick Senécal

-La conjuration primitive, Maxime Chattam

-Moriarty tome un et deux, Miyoshi Hikaru

Bilan du mois d’août

DSC_3946.JPG

Bilan du mois d’août : 

Un mois un peu moins riche en quantité de livres, trop de travail à côté. Cependant un mois avec une belle découverte, « La faucheuse » de Neal Shusterman, le tome 2 est en cours de lecture actuellement et je suis fan. Également un gros coup de cœur comme »Les prénoms épicènes » d’Amélie Nothomb, du même auteure j’ai été déçue par « Le sabotage amoureux ». Des avis plus détaillés suivront.

Livres lus : 

Phobos, Victor Dixen

La faucheuse, Neal Shusterman

La faucheuse Thunderhead, Neal Shusterman

Les prénoms épicènes, Amélie Nothomb

Le sabotage amoureux, Amélie Nothomb

L’aliéniste, Caleb Carr

Chiens de sang, Karine Giebel