Le dernier message, Nicolas Beuglet

Résumé :

En Écosse, l’inspectrice Grace Campbell essaye tant bien que mal de se remettre de sa mise à pied suite à une faute de sa part. Son supérieur l’appelle en pleine nuit pour une affaire urgente. Un jeune homme vivant dans un monastère a été tué. Une fois sur place, l’inspectrice va découvrir que la victime a subi d’atroces souffrances avant de mourir, de la torture qui semble avoir un but précis.

Mais ce n’est pas tout. L’abbé Cameron va révéler à Grace que le jeune homme avait accès à une pièce secrète dans laquelle il travaillait seul. Dans cette dernière, elle va découvrir des calculs scientifiques, des photos, des cartes. Et si la raison de ce meurtre se cachait dans cette pièce ? Commence alors une traque qui mènera l’inspectrice Campbell plus loin qu’elle aurait pu l’imaginer et qui pourrait bouleverser l’humanité.

Mon avis :

Je fais partie des fans de la première heure de Nicolas Beuglet qui a fait une entrée fracassante avec l’expetionnel « Le cri » puis « Complot » et « L’île du diable ». Une trilogie que je vous conseille de lire dans l’ordre pour suivre l’évolution des personnages principaux. L’auteur revient avec une nouvelle inspectrice, Grace Campbell, et dans un nouveau lieu, l’Écosse. Un personnage incroyable, très bien travaillé et qui a encore des secrets à nous révéler. Une femme qui se veut normale, qui apprend à gérer ses pulsions alimentaires après une forte prise de poids. J’ai adoré la découvrir, avec ses craintes et ses tourments. Mais c’est avant tout une inspectrice passionnée par son travail et qui ne recule devant rien pour aller au bout de cette enquête complexe. Le début de l’intrigue met directement dans l’ambiance : de la pluie, du brouillard, un monastère reculé sur une île, le décor parfait pour une scène de crime.

Le lecteur sent très vite le côté oppressant et angoissant qui règne sur le lieu du meurtre. Et tout comme l’inspectrice Campbell, les découvertes faites dans la mystérieuse pièce cachée interpellent et intriguent. Pourquoi cet homme coupé de tout passait son temps à faire ces recherches scientifiques ? On se doute très vite que son travail est certainement la cause de sa mort mais le mystère est complet sur les tenants et les aboutissants de tout cela. Au fur et à mesure, on progresse avec Grace dans cette enquête sur fond de découvertes scientifiques et on ne peut qu’applaudir Nicolas Beuglet sur le dénouement surprenant. Un véritable page turner qui se lit en apnée avec des révélations tout au long de la lecture. Le lecteur se perd, ne sait plus ce qui est vrai, ce qui est faux, qui est du bon côté, qui est du mauvais. L’auteur est un ancien journaliste et cela se ressent au travers de son intrigue qui mêle fiction et réalité. « Le dernier message » est un véritable coup de cœur qui peut vous permettre de découvrir la plume de Nicolas Beuglet. Le genre de livre qui fait réfléchir et vous marque. Je me réjouis d’en savoir plus sur Grace Campbell concernant son mystérieux coffre fort dans le prochain tome. Affaire à suivre donc…

« Grace s’accroupit près du corps en essayant de ne respirer que par la bouche. C’est là qu’elle vit avec netteté les œdèmes sous les yeux, le nez fracturé, la mâchoire affaissée dont la mandibule tombait sur le côté à la manière d’un pantin mal assemblé, et surtout cette étrange substance blanchâtre teintée de rouge qui avait coulé du nez et séché sur le haut de la lèvre. »

« Grace traversa son salon et écarta le rideau qui cachait la porte blindée. Elle était juste tirée, exactement comme la jeune femme l’avait laissée en partant. Ce que personne ne devait voir ou savoir reposait à l’abri entre ces murs. Ce qui lui faisait le plus peur dans la vie se trouvait là, de l’autre côté de cette porte. »

Ma note : 10/10

Un commentaire sur “Le dernier message, Nicolas Beuglet

Répondre à Steven Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s