Les enfants sont rois, Delphine de Vigan

Résumé :

Elles sont deux femmes : Mélanie Claux et Clara Roussel. La première est maman de deux enfants, mariée et gère une chaîne youtube jeunesse dans laquelle ses enfants sont les stars. Clara Roussel est quant à elle policière, plutôt solitaire et passionnée par son travail.

Le destin va faire rencontrer ces deux femmes que tout oppose dans des conditions inquiétantes. Deux histoires qui se rejoignent au fil du temps sur fond d’une société où les apparences sont de plus en plus importantes.

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver Delphine de Vigan et sa plume franche. Commencer un livre de cette autrice c’est savoir qu’elle va toucher juste au niveau des sentiments mais la surprise réside dans le sujet qu’elle s’approprie. Ici, le récit tourne autour de ce monde où il faut être vu, où les apparences sont plus importantes que la réalité. Pour ce faire, l’histoire se tisse entre plusieurs années. Les débuts de la télé réalité avec l’apparition du « Loft », 2019 avec l’enquête et enfin 2030 qui laisse une porte ouverte sur l’évolution de notre société. Une histoire effrayante mais réaliste surtout concernant l’exposition des enfants sur Youtube et sur l’impact que cela aura sur ces derniers sur du long terme.

Mais Delphine de Vigan va même encore plus loin et pousse la réflexion sur des comportements qui sont rentrés dans la norme pour beaucoup concernant la présence de plus en plus importante des enfants sur les réseaux sociaux. Car désormais, dans la course aux apparences, aux likes, aux abonnés, les parents disposent d’une nouvelle arme : leurs enfants. Affichés dès leur plus jeune âge, parfois même avant d’être nés (photos des échographies, profusion des baby shower qui se veulent de plus en plus impressionnantes), ces enfants qui n’ont rien demandé à personne se retrouvent exposés à la vue de tous.

Quel avenir pour ces enfants ? Comment se construire individuellement lorsque notre vie est étalée publiquement ? Pour développer son intrigue, l’autrice a créé deux personnages que tout oppose, Mélanie et Clara. Mélanie, une maman qui a grandi dans le rêve de la télé réalité mais qui n’a jamais été connue prend désormais sa revanche au travers de la chaîne youtube de ses enfants « Happy Récré ». Une chaîne Youtube qui rencontre énormément de succès et permet à son mari et elle de vivre uniquement de cette dernière. Et lorsque l’incident arrive, Mélanie rencontre Clara. La policière plutôt solitaire a été élevée par des parents anti télé réalité et ne connaît rien à ce monde qui lui semble aberrant et qu’elle va découvrir au fil de l’enquête.

Un monde qui parait fou, exagéré et pourtant il suffit de faire un tour sur Instagram ou Youtube pour comprendre que c’est notre triste réalité. Une histoire bien rythmée grâce à des chapitres courts et des retours dans le passé. On voit que Delphine de Vigan maîtrise le sujet et les questions qu’elle soulève notamment sur le plan juridique. Un récit alarmiste de la situation et une mise en garde sur ce que le futur réserve aux enfants exposés dès le plus jeune âge. Une très bonne lecture que je vous recommande.

« Sa mère n’avait pas sauté dans un train pour être à ses côtés. Sa mère était restée chez elle pour répondre aux questions des voisins. C’était un constat qu’elle ne pouvait contourner. Mais ses abonnés, eux, ceux qui la suivaient et l’aimaient depuis longtemps, étaient là. Avec elle. Près d’elle. Ils lui souhaitaient bon courage et l’assuraient de leur soutien. »

« Elle est cette femme à la traîne d’une ville qu’elle n’aime plus, où chacun se presse de rentrer chez soi pour commander et consommer en ligne, ou obéir à l’impérieux parcours des algorithmes. Elle est cette femme fébrile, dont la vigilance excessive interdit le sommeil, cette femme à la mélancolie inavouée qui ne parvient plus à suivre le mouvement général. »

« Story 2 diffusée le 10 novembre à 16h55, durée : 38 secondes. Mélanie Claux est dans sa voiture. Elle tient le portable à bout de bras et parle face caméra. Le nom du filtre utilisé (« yeux de biches ») est inscrit en haut à gauche de l’écran. Elle oriente ensuite l’appareil vers ses enfants, tous deux installés à l’arrière du véhicule. Sammy fait un sourire à la caméra, Kimmy suce son pouce et caresse son nez avec un chameau en tissu. La petite fille ignore le portable braqué sur elle et ne sourit pas. Mélanie : « Coucou mes chéris, merci mille fois ! Vous avez été très très nombreux à voter pour nous aider, et vous avez choisi pour Kimmy les Nike Air dorées ! Bien sûr, comme toujours, nous avons suivi vos conseils et c’est celles que nous avons achetées ! Elles sont ma-gnifiques ! Un grand merci pour votre aide et votre participation. Je vous les partagerai tout à l’heure, pour que vous puissiez les voir à ses pieds. Elles lui vont à merveille !! Maintenant, on rentre à la maison ! Mais on ne vous abandonne pas ! À très vite, mes chéris ! »

Ma note : 8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s