Bilan du mois de mars

Bilan du mois :

Un mois de mars un peu particulier car en plus du prix des lecteurs du livre de poche je participe également au prix des libraires Payot pour la catégorie Littérature. Autant dire qu’avec les trois livres du livre de poche ainsi que les dix livres de Payot, j’avais une belle pile à lire pour ce mois ! J’ai quand même pu lire une bande dessinée qui me tentait bien puisqu’il s’agit d’une adaptation d’un livre de Franck Thilliez, « Le syndrome E » de Runberg et Brahy.

Une jolie adaptation même si forcément en passant au format bande dessinée, il faut aller à l’essentiel et donc sauter quelques étapes. J’ai également lu le tome 18 de « The promised neverland », mon gros coup de cœur manga du moment dont je savoure les tomes puisque le 20 sera le dernier. Pour la sélection du livre de poche, j’ai lu « Chambre 413 » de Joseph Knox, une enquête complexe autour d’un cadavre retrouvé souriant, sans dents, sans aucun moyen de l’identifier. Une histoire prometteuse qui m’a pourtant laissé sur ma faim. Toujours pour cette sélection, j’ai lu deux ouvrages qui m’ont déçu et dont j’ai eu du mal à aller au bout. Il s’agit de « Denali » de Patrice Gain et de « Les mal-aimés » de Jean-Christophe Tixier. Ces trois ouvrages feront chacun l’objet de prochains articles pour tout vous expliquer en détails.

Les prochains livres ont tous été lu pour le Prix Payot. J’ai eu un énorme coup de cœur pour « L’enfant parfaite » de Vanessa Bamberger, un livre incroyable d’une puissance et d’une justesse rare sur le sujet de ces enfants qui veulent tout réussir, être parfaits aux yeux de leurs parents. J’ai également beaucoup aimé « Poupées » de Éléonore Pourriat, un livre bouleversant et magnifique sur la puissance de l’amitié entre deux adolescentes. « Inflorescence » de Raluca Antonescu m’a aussi transporté dans un univers poétique sur la quête de soi, le tout dans un univers où la nature occupe la place principale. Quant à « Un jour ce sera vide » d’Hugo Lindenberg, il m’a pour sa part ramené en enfance, au bord de la mer, je sentais l’odeur des vacances et le soleil réchauffer ma peau. Une bonne lecture sur l’innocence, l’envie de bien paraitre face aux autres. Deux livres m’ont un peu mois accroché, il s’agit de « Histoires de la nuit » de Laurent Mauvignier ainsi que de « Une piscine dans le désert » de Diane Mazloum. Un mois assez intense, le mois d’avril commence aussi dans la même dynamique.

Livres lus :

-Le syndrome E, Runberg et Brahy

-The promised neverland 18, Kaiu Shirai & Posuka Demizu

-L’enfant parfaite, Vanessa Bamberger

-Poupées, Éléonore Pourriat

-Une piscine dans le désert, Diane Mazloum

-Un jour ce sera vide, Hugo Lindenberg

-Histoires de la nuit, Laurent Mauvignier

-Chambre 413, Joseph Knox

-Les mal-aimés, Jean-Christophe Tixier

-Denali, Patrice Gain

Un commentaire sur “Bilan du mois de mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s