La chaîne, Adrian McKinty

Résumé :

Un jour comme les autres. Vous laissez votre enfant à l’arrêt de bus. Le téléphone sonne. Il a été enlevé. La seule solution pour le revoir vivant ? Perpétuer la chaine et enlever à votre tour un enfant. La chaîne est partout et surveille vos moindres faits et gestes. À la moindre erreur votre enfant est tué dans les secondes qui suivent…

Mon avis :

Le résumé de « La chaîne » ne laisse pas indifférent et avant même de le lire, j’ai été intriguée par cette histoire. Nous suivons Rachel, la maman de Kylie, une adolescente de treize ans. Dès les premiers chapitres, l’adolescente se fait enlever à son arrêt de bus et nous assistons impuissants au désarroi de Rachel. Lorsque les ravisseurs la contacte elle tombe des nues. Ce sont des parents à qui l’on a également enlevé leur enfant, perpétuant la chaîne. Son instinct maternel lui dicte de tout faire pour retrouver sa fille. Mais les ravisseurs ont été très clairs au téléphone, elle n’a pas le choix que de kidnapper un enfant à son tour. Elle a bien évidemment l’interdiction formelle de prévenir la police ou quiconque mettrait la Chaîne en danger sous risque de condamner sa fille. Mais très vite, elle prend sa décision et se rends compte que la Chaîne est un réseau puissant qui a des yeux partout.

C’est le début d’un combat d’une mère pour retrouver sa fille. La preuve que par amour nous sommes prêts à des choses que l’on ne soupçonne pas. Le tout dans un rythme soutenu et haletant qui ne vous laisse aucun répit, vous êtes pris au piège et n’arriverez pas à refermer le livre avant de terminer les dernières pages. De plus, les chapitres courts combinés avec l’alternance des personnages donne un côté addictif à l’ensemble. Le livre se divise en deux parties distinctes, rythmant parfaitement le tout. La première partie reste pour ma part plus intéressante, j’ai trouvé que la deuxième partie avait tendance à aller légèrement dans l’exagération concernant le dénouement. Un peu comme un film d’action américain trop prévisible. Mais j’ai été totalement happée par cette intrigue qui fait réfléchir : Et moi, que ferais-je à sa place ? Ne serais-je pas capable de tout pour retrouver mon enfant ?

Les personnages sont bien travaillés, chacun avec leurs failles et leurs faiblesses qui les rend humains. Une réflexion sur notre monde actuel et l’omniprésence des réseaux sociaux qui facilite grandement les enlèvements. Une société où la plupart des gens affichent avec fierté leurs moindres faits et gestes, mais cela n’est pas sans conséquence. Une histoire bien ficelée qui malgré quelques déceptions et facilités sur la fin m’a beaucoup plu. Une très bonne lecture que je vous recommande.

« Le nombre de personnes dont les profils et les posts sont complètement publics, et peuvent donc être vus par n’importe qui , est juste ahurissant. George Orwell se trompait, pense-t-elle. Dans le futur, ce ne sera pas l’État qui aura l’œil sur chaque individu avec de gros systèmes de surveillance. Les gens se chargeront de ça eux-mêmes. Ils mâcheront le travail à l’État en mettant sans cesses en ligne les lieux où ils se trouvent, leurs centres d’intérêts, leurs goûts culinaires, leurs restaurant préférés, leurs idées politiques et leurs loisirs. Tout ça sur Facebook, Twitter, Instagram et les autres réseaux sociaux. Nous sommes notre propre police politique. »

« Le ciel s’effondre. Le ciel s’abat sur Rachel. Elle ne peut pas respirer. Elle ne veut plus respirer. Son bébé. Sa fille. Non, ce n’est pas vrai. Personne n’a enlevé Kylie. Cette femme n’a pas la voix d’une ravisseuse. C’est un mensonge. »

« Désormais vous faites partie de La Chaîne. Comme moi, dit la femme. Et La Chaîne se protège. Alors première chose, pas de flics. Si vous parlez aux flics, à quelque moment que ce soit, les gens qui tiennent La Chaîne le sauront, ils me diront de tuer Kylie et de sélectionner une autre cible, et je le ferai. Ils se fichent de ce qui peut arriver à votre famille ou à vous-même. Tout ce qui compte, pour eux, c’est de protéger La Chaîne. Vous me suivez ? »

Les plus :

-Intrigue prenante

-Rythme maîtrisé

-Personnages intéressants et bien travaillés

Les moins :

-Dénouement un peu tiré par les cheveux

-Deuxième partie un peu moins à la hauteur de la première

Ma note : 9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s