L’année de grâce, Kim Liggett

Résumé :

Chaque année les jeunes femmes âgées de seize ans doivent partir un an dans un lieu gardé secret. Une durée nécessaire pour que la magie quitte leurs corps et qu’elles puissent revenir dans le village sans représenter un danger pour les hommes. On appelle cela l’année de grâce.

Tierney fait partie des prochaines à partir. Personne ne sait ce qu’il se passe pendant cette année, le sujet est tabou lorsque les jeunes femmes reviennent. Mais elles ne reviendront pas toutes de cette épreuve, chaque fois des pertes sont à déplorer. Et celles qui reviennent semblent brisées…

Mon avis :

Je commence 2021 avec « L’année de Grâce » et on peut dire que c’est une sacrée claque. J’avais lu beaucoup de bons retours mais je ne m’attendais pas à autant aimer. Une lecture dans le registre YoungAdult extrêmement mature. On se retrouve plongé au cœur d’un village dans une ambiance coupée du monde, me rappelant le film « Le village ».  De suite je me suis sentie oppressée et j’ai été plongée dans l’histoire. Tierney est une jeune femme qui vient de fêter ses seize ans. Elle n’a rien d’une future épouse idéale et le sait. Avoir des enfants et s’occuper du foyer familial en étant soumise à son mari, très peu pour elle. À choisir, elle préférerait rester libre et effectuer un travail manuel, ce qui est mal vu dans cette communauté. Mais dans ce village, les femmes n’ont pas leur mot à dire. Les hommes se répartissent les jeunes femmes à marier et négocient les meilleurs partis pour leurs fils. Une fois la cérémonie durant laquelle les jeunes hommes remettent un voile à leurs futures épouses, ces dernières partent pour l’année de Grâce. L’autrice attise très vite notre curiosité sur ce qu’il se passe durant cette exclusion. Et on se rend vite compte que les jeunes femmes vont passer la pire année de leur vie. Celles qui en reviennent sont comme effacées, mutilées pour certaines mais d’autres n’en reviendront jamais. Je vous laisse évidemment la surprise de découvrir ce qu’il se passe durant cette année. Une histoire qui avec une idée fictive nous rappelle que les femmes ne sont pas encore libres et considérées comme égales aux hommes dans de nombreux pays. Le tout porté par un personnage incroyable, Tierney, une jeune femme forte et autonome, dans la lignée de Katniss Everdeen (Hunger Games), Tris (Divergente) ou encore Ophélie (La passe-miroir). Malgré quelques éléments que j’avais deviné, l’histoire m’a réservé quelques surprises et j’étais aspirée dans ce livre que j’ai dévoré en vingt-quatre heures. Une histoire forte avec un message féministe puissant. Un thème qui malheureusement est encore d’actualité, un gros coup de cœur !

« Personne ne parle de l’année de grâce. C’est interdit. Nous aurions soi-disant le pouvoir d’attirer les hommes hors de leurs lits, d’ensorceler les garçons et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait un aphrodisiaque puissant, l’essence pure de la jeune fille, de la femme en devenir. C’est pourquoi nous sommes bannies l’année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté. Pourtant, je ne me sens ni magique. Ni puissante. »

« Au moment où les portes du comté se referment derrière nous, je jette un dernier coup d’œil par-dessus mon épaule aux sœurs, aux filles, aux mères et aux aïeules venues assister au retour des leurs oiseaux brisés, et une pensée me frappe. Peut-être est-ce pour se protéger que les femmes n’évoquent jamais leur année de grâce. Comment les hommes accepteraient-ils de vivre parmi nous, de partager notre lit et de nous laisser élever leurs enfants s’ils savaient les horreurs que nous nous infligeons, livrées à nous-mêmes dans l’obscurité et la nature sauvage ? »

Ma note : 10/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s