Storia

Résumé :

Vous connaissez évidemment les contes classiques : Blanche-Neige, Pinocchio, la petite fille aux allumettes, Boucles d’Or etc. Mais ici ne vous attendez pas aux versions originales. Dix-sept auteurs ont interprété chacun à leur manière un conte dans une version plus thriller. Laissez-vous emporter par ces contes particuliers…

Mon avis :

Je suis assez friande des revisites de contes. Alors lorsque j’ai vu cette publication chez Hugo poche, je n’ai pas hésité, même si je sais d’avance que les nouvelles peuvent être un exercice délicat. Et c’est le seul petit bémol, le niveau est très inégal entre les auteurs. Certaines nouvelles étaient très réussies, d’autres beaucoup moins à mes yeux. La nouvelle est un registre avec lequel je suis très exigeante, j’ai besoin d’être de suite dans l’histoire et surtout d’en apprécier la fin. Et je veux bien croire que c’est un exercice difficile pour les auteurs. Dans la globalité j’ai aimé ce petit format qui permet de découvrir ou même redécouvrir certains contes dans un registre que j’apprécie. Et surtout, les droits de ce livre sont reversés à l’association Ela pour le soutien des enfants malades. Voici donc la liste des nouvelles que j’ai adoré et pourquoi.

La fille aux allumettes, Roy Braverman et Ian Manook : Une revisite poignante, ancrée au cœur de l’actualité. Une grande réussite de parvenir à transmettre autant d’émotions en si peu de pages. J’ai terminé cette nouvelle très émue et triste de notre société.

Dur à cuire (d’après Le petit bonhomme de pain d’épices), Victor Guilbert : Une nouvelle dans le pur style du thriller. Cela n’arrête pas, le lecteur est tenu est tenu en haleine et ce jusqu’aux dernières pages. Du génie.

La belle ou la bête ?, Alice Morgan : L’auteure réussie à nous surprendre tout en interpellant sur le sujet des violences conjugales. Une revisite tout en symbolique de La belle et la Bête, de ce que représente la vraie laideur, la vraie monstruosité.

Au bois hurlant (d’après La belle au bois dormant), Armelle Carbonel : Une colonie de vacances, une forêt, des enfants qui découvrent quelque chose qu’ils n’auraient pas dû. Le décor est vite planté et saura vous surprendre jusqu’à la fin.

Le « Barbe bleue », Vincent Hauuy : Encore une nouvelle qui réussit à mêler des faits réels et d’actualité notamment concernant les nouvelles technologies. Le tout avec des multiples rebondissements.

Boucles d’Aur, Lorraine Letournel Laloue : Une jeune femme qui se retrouve seule en forêt après un accident de voiture alors qu’elle se rendait à un anniversaire. Mais est-elle vraiment seule ?

Ma note : 7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s