Le premier sang, Cédric Sire

Résumé :

Madeleine, une riche femme d’affaires pensait que le passé était loin derrière elle. Mais lors d’un repas avec son mari, une plaie béante s’ouvre sur sa joue sans raison. Elle le sait, quelque chose de grave se prépare.

Dans le même temps, Eva Svarta est témoin lors d’une planque avec Erwan Leroy de l’incendie de l’appartement d’un dealer suspecté de régner sur la ville. Un corps est retrouvé dans l’appartement ravagé, dans un état pour le moins intriguant. Mais ce n’est pas tout, le pire attend d’être découvert. L’enquête va s’avérer beaucoup plus complexe et la piste d’un simple règlement de compte semble s’éloigner de plus en plus. D’autant plus qu’Eva est plus que jamais sur les traces du monstre qu’est son père.

Mon avis :

Entre des thrillers ou policiers réalistes, j’aime me plonger dans un registre plus surnaturel. Et Cédric Sire excelle dans ce domaine. Nous retrouvons ici Eva Svarta découverte précédemment avec « De fièvre et de sang » (un énorme coup de coeur). Par ailleurs, je vous conseille grandement de lire ce dernier avant « Le premier sang » afin de mieux apprécier l’intrigue sur le passé d’Eva. Encore une fois, l’histoire commence avec deux intrigues, deux lieux, deux enquêtes que le lecteur prend plaisir à suivre et à voir se rassembler. Dès les premières pages le ton est donné (âmes sensibles s’abstenir pour certains passages), le surnaturel est présent et sera au coeur même de l’histoire. Et c’est ce que j’aime avec ce registre, une liberté sans limite qui permet des histoires incroyables. Car oui, la magie noire, les rituels font parti intégrante de l’histoire. Mais le passé est aussi l’élément central de cette histoire, chaque personnage à sa manière devra affronter la face sombre sur laquelle ils se sont construits. Quel est le lien entre cette femme d’affaires dont les joues se sont trouvées lacérées sans raison, un dirigeant d’entreprise qui disparaît et le mystérieux incendie de l’appartement d’un dealer de drogues ? Au fil des pages, les éléments se regroupent, on commence à comprendre où l’auteur veut nous amener. C’était sans compter sur son génie qui m’a surpris à un point inimaginable. Une tournure inattendue mais qui n’aura pas l’effet escompté si vous n’avez pas lu le premier tome auparavant. Et quel plaisir de retrouver Eva ainsi qu’Alex, des personnages que j’adore. C’est aussi la force de cette saga, savoir que Cédric Sire réserve encore des révélations sur ces deux protagonistes. Vous l’aurez compris, c’est encore un coup de cœur avec cet auteur, une lecture incroyable dont j’ai dévoré la moitié (300 pages) en une après-midi.

« La lame du couteau scintille, éclat de jour prisonnier de la main noire d’Ismaël. Ils se sont rassemblés en cercle, tout autour de l’autel, au fond de la chapelle abandonnée. Dans l’ombre pâle du printemps, leurs yeux rayonnent de leurs fantasmes et promesses. Des rêves fous. À la portée de leurs doigts. »

« Et maintenant ? Son visage était barbouillé de sang, et ce sang continuait de suinter en pulsations régulières. Elle ouvrit le robinet. S’aspergea d’eau. La plaie apparut sur sa joue droite. C’était une vision horrible. Une entaille qui partait de la base de son oreille et qui se prolongeait presque jusqu’à la commissure de ses lèvres. Elle était si profonde qu’on devinait le blanc de l’os, sous les tissus palpitants, un instant avant que l’écoulement de sang ne brouille de nouveau son visage d’un voile rouge. C’était comme si un boucher fou venait de la frapper avec un couteau à désosser. Madeleine se sentit défaillir. »

Ma note : 10/10

Un commentaire sur “Le premier sang, Cédric Sire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s