La neuvième maison, Leigh Bardugo

Résumé :

Alex Stern est une jeune femme de 20 ans qui a toujours su qu’elle était différente. Après une enfance et une adolescence compliquées, elle prend pour habitude de partir régulièrement de chez sa mère. Lors d’une énième fugue, elle est découverte seule rescapée d’un étrange massacre ayant eu lieu dans un appartement.

Lors de sa convalescence, Darlington, un jeune homme travaillant au sein du Lethe lui fait une proposition. Rejoindre la neuvième maison et superviser les huit autres dans lesquelles la magie est pratiquée. Car Darlington l’a compris, Alex est spéciale, elle peut voir les gris, les fantômes…

Mon avis :

Alors oui je sais, c’est loin d’être le premier avis sur « La neuvième maison » que vous allez lire. Mais après une grosse déception sur la trilogie Grisha (dont j’ai encore du mal à me remettre), j’ai décidé de donner une deuxième chance à Leigh Bardugo. Et ce livre a été l’occasion rêvée car il a en plus la particularité de s’adresser à un public adulte et non youngadult. D’ailleurs, la maison d’édition Desaxus l’a bien précisé au début du livre avec un avertissement de contenu (violence, drogue, sexe, violence sexuelle, langage grossier, description explicite de blessures). Je pense qu’ils ont pris cette décision pour éviter qu’un public plus jeune habitué de ses précédents livres soit choqué. Car en soi, pour un livre adulte, j’ai déjà lu bien pire et sans avertissement. Le gros point que je reproche à cette histoire est le fait que le lecteur est complétement perdu pendant je dirais au moins une bonne centaine de pages. Il faut s’accrocher, l’univers est assez complexe avec beaucoup de termes spécifiques ainsi que des tournures de phrases pas toujours réussies. Mais une fois que vous commencez à comprendre, c’est là que la magie opère. L’imagination de Leigh Bardugo est impressionnante et m’a totalement embarquée. Le fait d’inclure la magie dans notre société actuelle, de lui faire prendre une part aussi importante dans des faits d’actualité est très intéressant. Le tout apporte un côté réel et proche du lecteur à une intrigue pourtant plus fantastique de base. Avec des problématiques modernes (violences faites aux femmes, chantage aux vidéos sexuelles avec le téléphone…), Leigh Bardugo mélange à la perfection notre société et les rituels magiques ancestraux. L’idée des neuf maisons avec chacune sa spécialité est une très bonne idée. Sans parler du personnage d’Alex que j’ai adoré. Une jeune femme qui a du mal à trouver sa place, aussi bien dans le monde « normal » que parmi le Lethe. J’ai aimé suivre son évolution mais aussi la détester dans certaines prises de décisions. Et que dire de ces nombreuses scènes dans lesquelles la magie est présente, emportant complétement le lecteur. En plus du côté fantastique, une intrigue policière vient se greffer pour mon plus grand plaisir. Étant une habituée des enquêtes, je pensais avoir tout compris mais pas du tout, l’autrice a su me surprendre. C’est une réussite et une bonne surprise. La preuve qu’il ne faut pas hésiter à persévérer avec un auteur qui vous déçoit une première fois. J’attends la suite avec grande impatience.

« À quoi ça ressemble, d’avoir quinze ans ? Une autre Alex était-elle invitée à des soirées pyjama ? Embrassait-elle des garçons aux bals de son école ? Elle aurait bien aimé traverser le miroir qui lui faisait face et se glisser dans la peau de cette fille… »

« De ces réunions initiales est née notre profession de foi : nous sommes chargés de surveiller les rites et pratiques de toute société qui s’adonne à la magie, à la divination ou entretient des rapports avec l’autre monde – avec l’intention expresse de protéger citoyens et étudiants contre tous dommages mentaux, physiques et spirituels, et de promouvoir des relations amicales entre les sociétés et l’administration universitaire. »

Ma note : 9/10

Un commentaire sur “La neuvième maison, Leigh Bardugo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s