La sœur de la tempête, Lucinda Riley

Résumé :

Ally, une jeune navigatrice reconnue apprend la mort soudaine de son père adoptif alors qu’elle est en pleine préparation pour une des courses maritimes les plus difficiles. La jeune femme ne sait pas quoi faire. Doit-elle quand même participer à cette course ?

Qu’aurait souhaité son père ? Sa découverte dans le bureau de ce dernier d’un livre écrit en norvégien ainsi qu’une figurine de grenouille va intriguer Ally. En effet, Pa Salt, le père adoptif d’Ally et ses soeurs a laissé à chacune d’entre elles des indices pour retrouver leurs origines…

Mon avis :

Après Maïa, c’est au tour d’Ally de nous livrer les secrets de son passé. Encore une fois, Lucinda Riley a ici effectué un incroyable travail de recherches historiques pour retracer le passé de la jeune femme. Entre la Norvège des années 1800 et l’Allemagne des années 1940, le lecteur est embarqué dans une fresque historique incroyable. Malgré quelques clichés, l’histoire d’Ally m’a transportée. Une jeune femme en plein questionnement, en quête de sa personnalité pour découvrir qui elle est vraiment. On se retrouve à l’accompagner dans de nombreux moments difficiles mais qui contribueront à lui apporter les réponses à ses questions. Sa première piste la mène sur celle du compositeur Jens Halvorsen dans un retour vers le passé rempli de musique. J’ai un seul reproche qui n’en est pas vraiment un envers cette lecture. Je n’avais pas envie que cela s’arrête. J’avais envie de continuer de suivre Ally dans son épanouissement. Mais je sais que j’aurai de ses nouvelles dans les prochains volumes. Plus j’avance dans la saga, plus l’autrice parsème des indices sur qui était vraiment Pa Salt et de nombreux mystères sont encore à découvrir. En attendant, je me plongerais rapidement dans le troisième volet consacré à Star, la sœur qui m’intrigue le plus. Si vous souhaitez découvrir les sept sœurs, lisez bien les tomes dans l’ordre.

« Alors, pourquoi est-ce qu’il n’a pas fait comme tout être humain normalement constitué ? Genre écrire les informations sur une feuille de papier, au lieu de nous soumettre à une espèce de chasse au trésor généalogique super bizarre ? Bon sang ! Cet homme a toujours voulu tout diriger. »

Ma note : 8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s