L’affaire Clara Miller, Olivier Bal

Résumé :

Dans le New-Hampshire, le corps d’une jeune femme fait surface en état de décomposition. Cette dernière est identifiée comme étant Clara Miller, une journaliste qui était portée disparue. La police classe vite l’affaire, les traces de drogues dans les analyses laissent à penser à une overdose.

Sauf que Clara n’est pas la seule femme retrouvée sans vie dans ce lac désormais surnommé « Lac des suicidées ». Paul Green, un ami journaliste de la jeune femme décide de mener l’enquête et de comprendre ce qu’il s’est passé. Pour lui, il ne s’agit pas d’un suicide mais d’un meurtre et il va tout faire pour trouver le coupable. Très vite, ses soupçons se portent sur Mike Stilh, une rock star qui vit retranché dans son immense domaine non loin du lac des suicidées…

Mon avis :

Je ne vais pas tourner en rond plus longtemps, j’ai été déçue par « L’affaire Clara Miller ». Si vous suivez le blog, vous savez sans doute que j’avais adoré la duologie « Les limbes », une plongée dans le monde du rêve incroyable. Alors quand Olivier Bal a annoncé un changement de maison d’édition accompagné d’un registre plus thriller, j’étais la première à attendre la sortie du livre avec impatience. Puis les chroniques et les avis sont sortis, plus élogieux les uns que les autres, me poussant à repousser ma lecture afin de vraiment l’apprécier une fois l’emballement médiatique calmé. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai tourné les premières pages de ce livre. Rien à dire, le lecteur est plongé directement au cœur de l’intrigue. On fait de suite la connaissance de Paul Green, journaliste un peu loser en pleine interview avec la superstar Mike Stilth, un vrai cliché du star système. Le rythme est plutot fluide, les chapitres sont courts et surtout on retrouve l’alternance passé/ présent qui me plait tant. On retrouve du coup la fameuse Clara Miller avant sa mort, la fille de Mike Stilth dix ans plus tard mais aussi Joan Harlow. J’ai beaucoup aimé cette dernière, manageuse de la star que j’ai trouvé très travaillée, prête à tout pour préserver l’image de sa starlette. Effectivement, ma lecture commençait plutôt bien, le décor est planté, les personnages sont faciles à apprivoiser. Mais où est donc le problème ? Je dirais que j’ai commencé à fortement douter ver le milieu du livre, lorsque les pièces du puzzle ont commencé à s’assembler et que j’ai compris où l’auteur voulait nous amener. Et jusqu’à la fin, j’ai espéré des rebondissements qui n’ont pas eu lieu. Mike Stilth et son domaine fortifié m’a énormément fait penser à Michael Jackson, une star recluse qui veut protéger à tout prix ses enfants du monde extérieur. C’est donc sans surprise que j’ai refermé les dernières pages en me disant, tout ça pour ça ? Vous le savez, j’ai besoin d’être surprise dans un thriller, c’est le critère principal que je recherche. Et ça n’a pas été le cas ici. Le livre se lit plutôt facilement, on sent que l’auteur a voulu nous imprégner de ce milieu rock et ce tourbillon de la célébrité. Certes, la descente aux enfers des personnages est intéressante mais là encore j’en espérais plus, les rebondissements n’étant pas assez exploités à mon goût. Je m’attendais vraiment à beaucoup plus, pour moi l’auteur avait placé la barre très haute avec « Les limbes ». J’attends quand même la prochaine sortie, en espérant le retrouver dans son style que j’avais tant aimé.

« Ils peuvent me menacer, me fracasser la gueule, encore et encore. Rien ne m’arrêtera. Ce qu’ils ne savent pas, tous ceux qui essaient de m’empêcher de découvrir la vérité, c’est que je n’ai rien à perdre. J’ai déjà tout perdu, ici, au fond du lac Wentworth. Je t’ai perdue, toi. Et j’irai au bout… »

Musique écoutée pendant ma lecture : https://www.youtube.com/watch?v=xHP2GgxYddY&ab_channel=Fantasy%26WorldMusicbytheFiechters

Ma note : 4/10

2 commentaires sur “L’affaire Clara Miller, Olivier Bal

  1. Ho, c’est dommage ! Je comprends que tu aies ce besoin de surprise, mais de mon côté, lisant tellement de thriller, je deviens trop difficile à surprendre et donc j’accorde beaucoup d’importance à l’ambiance, l’écriture, et là, Clara Miller m’a totalement convaincue !

    J'aime

    1. Pareil je lis beaucoup de thrillers. Du coup j’ai besoin d’être surprise, je le suis avec beaucoup de lectures. L’ambiance était pas mal mais j’ai trouvé presque trop clichée. Je me réjouis de lire le prochain quand même

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s