La muse des cauchemars, Laini Taylor

20191010_170218-01.jpeg

Résumé :

« Le rêve comme seul rempart à la violence du monde ». Dans le passé, certaines personnes pouvaient se révéler dotées de pouvoirs plus ou moins importants. Nova et Kora, deux adolescentes de Rieva rêvent du moment où, elles en sont persuadées, leurs pouvoirs seront dévoilés, leur permettant de fuir la misère.

Alors les jeunes femmes guettent avec impatience le jour où les Mésarthim, ces mages-soldats à la peau bleu qui voyagent à travers les mondes pour déceler les pouvoirs enfouis en chacun, à la recherche des plus gros potentiels. Mais elles ne se doutent pas à quel point l’arrivée d’un vaisseau Mésarthim va changer leur vie à tout jamais. Aujourd’hui dans la mystérieuse Citée oubliée, Lazlo se retrouve au coeur d’une guerre qu’il est temps de terminer. L’heure des choix est venue, pourra t’il sauver la ville interdite et sa bien aimée Sarai ? Sans oublier ce mystérieux oiseau blanc qui va enfin dévoiler ses secrets.

Mon avis :

Enfin, après des mois d’attentes, j’ai pu lire ce deuxième et dernier tome de cette fabuleuse duologie. J’avais adoré « Le faiseur de rêves » mais « La muse des cauchemars » a dépassé mes espoirs. Le reproche que j’avais fais au premier tome était parfois d’être un peu perdu dans cet univers, je ne voyais pas où l’auteure voulait nous amener. Et cela me faisait peur pour la suite, je ne voyais pas comment cette histoire pouvait se terminer, apporter des réponses en un seul tome. Et bien Laini Taylor a réussi l’exploit à mes yeux de faire un deuxième tome très réussi (ce qui est souvent difficile) et en plus de clore avec brio cette fabuleuse saga. Les alternances passé/présent permettent au lecteur de revenir aux origines, bien avant que Lazlo ne découvre la Citée oubliée et d’amener une dynamique de rythme de lecture qui me manquait un peu plus dans le premier tome. Ici, Laini Taylor prouve qu’elle maîtrise également à la perfection les scènes de guerres, de chaos. L’écriture est magnifique, on nage en pleine poésie fantastique dans un monde féerique novateur, d’une grande imagination. Avec ce livre, tout est si bien décrit que j’étais totalement transporté dans ce monde fabuleux. J’étais triste de terminer cette série qui est d’une grande qualité. Il est difficile d’en dire plus au risque de vous dévoiler des éléments importants du premier volume. Alors maintenant que le deuxième volume est sorti, si vous aimez le fantastique, la littérature young adult, foncez sans tarder découvrir cette merveille.

Musique écoutée pendant la lecture : World of Warcraft The burning crusade soundtrack

Ma note : 9/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s