La mémoire fantôme, Franck Thilliez

20190903_085232-01

Résumé :

Manon a de graves problèmes de mémoires, oubliant tout après quelques minutes. Sa vie est très compliquée à gérer, tout doit être noté pour ne rien oublier et impossible de se rappeler de tout. Alors lorsque cette dernière est retrouvée après s’être échappé d’un enlèvement, l’enquête s’annonce compliquée pour Lucie Hennebelle, lieutenant à la brigade criminelle de Lille.

Que signifie la phrase « Pr de retour » gravée à l’intérieur de la main de Manon ? Son agresseur a t’il un lien avec le Professeur, un mystérieux tueur ayant sévit quatre années auparavant ? Lucie en est certaine, Manon peut les aider à retrouver son agresseur, encore faut il qu’elle puisse s’en souvenir…

Mon avis :

Vous le savez désormais, je suis en pleine phase de lecture de la saga Sharko/Henebelle de Franck Thilliez. Ici, nous retrouvons Lucie Hennebelle, encore marquée de sa dernière grosse enquête (voir « La chambre des morts »). Comme à son habitude, l’intrigue commence dès les premières pages. On retrouve une Manon déboussolée, errant dans les rues de Lille et portant les stigmates d’un enlèvement mais sans aucun souvenirs de ce qu’il s’est passé dû à ses problèmes de mémoires. Dès le départ, j’ai adoré l’idée de ce roman centré sur la mémoire. Franck Thilliez a toujours un style d’écriture très rythmé et effectue un fabuleux travail de recherches pour rendre réel ses écrits. Le personnage de Manon m’a énormément touché, sa combativité malgré ses pertes de mémoires était poignante. C’est dans ce genre de lecture que l’on peut prendre conscience à quel point la mémoire est importante. Ici Manon a d’elle même choisi d’effacer le souvenir du décès de sa mère, trop difficile à affronter si elle devait l’apprendre quotidiennement. Lucie Hennebelle nous dévoile encore un peu plus sa part d’ombre et avec cette investigation, elle va devoir faire face à ses propres démons. Une vraie course contre la montre est engagée pour découvrir l’identité de ce mystérieux Professeur. « La mémoire fantôme » est le genre de thriller que j’affectionne particulièrement, me faire balader et me faire surprendre sans cesse par des retournements de situation. J’avais des petites idées sur le dénouement qui se sont vérifiées. Mais quel plaisir, j’avais vraiment du mal à mettre en pause ma lecture. Un sans faute pour ma part, je continuerais ma découverte de Franck Thilliez très prochainement.

« Dehors, un cri se mêla aux lamentations de la nature. Là, droit devant, dans la lumière de ses phares, les mains sur les genoux, noire de boue, une femme. Elle agitait la tête, le vent et la pluie lui fouettaient le visage. À deviner l’épouvante dans son regard, à percevoir les soubresauts de sa poitrine, Alain comprit qu’elle le suppliait de l’arracher aux ténèbres. »

« Cette amnésie se caractérise par une incapacité à fixer les nouveaux souvenirs. Sans entrer dans des explications compliquées, les patients qui en souffrent peuvent promener leur chien vingt fois par jour sans s’en rendre compte. S’ils manquent d’organisation, ils ne parviennent plus à mener une vie normale. Ils se mettent à accomplir des actions aberrantes. Se nourrir deux fois d’affilée par exemple, puisqu’ils oublient qu’ils ont déjà mangé. »

« Lucie, vous rendez-vous compte que je suis obligée de sélectionner ce que je veux retenir ? Des événements, des faits de tous les jours auxquels vous ne songez même pas, qui, à vous, ne demandent aucun effort ? Apprendre quelle est l’année en cours, qu’un tsunami a tué des centaines de milliers de personnes, qu’il y a la guerre au Proche Orient ou qu’aujourd’hui il existe des graveurs de DVD. »

Musique écoutée pendant la lecture : Hans Zimmer, No time for caution

Ma note : 9/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s