La terre des morts, Jean-Christophe Grangé

20190426_141936-01

Résumé :

Le commandant Corso n’a rien d’une personne exemplaire. Flic bordeline, passé douteux dont il n’est pas ressorti indemne. Lorsqu’on lui confie l’enquête sur des meurtres de stripteaseuses, rien ne laisse penser à la complexité que cette affaire va prendre.

Plongé dans la noirceur et les vices humains, Corso va se retrouver confronté à ses propres démons…

Mon avis :

Je découvre Jean-Christophe Grangé avec « La terre des morts » dont j’avais entendu de bons retours lors de sa sortie. Le temps a passé sans que j’ose me lancer dans cette lecture. Et je suis assez mitigée. En positif, je dirais que l’intrigue donne envie de savoir la suite. On se creuse la tête, on imagine des théories et l’on a envie de savoir la fin. Et c’est là que j’ai un premier problème. L’idée du raisonnement final est plutôt bien trouvée je l’admet mais c’est tellement gros que j’ai eu du mal à y croire. L’écriture de l’auteur est assez particulière aussi, il m’a fallu quelques pages pour m’habituer à ce style très sec. Vous le savez maintenant, j’accorde une grande importance aux personnages et pour le coup j’ai eu beaucoup de mal avec Corso qui est tout de même le protagoniste de l’histoire. Tout cela dans un univers glauque, ok cela va avec l’intrigue mais j’avais l’impression que c’était de la surenchère non justifiée. Je reste très mitigée sur ma lecture, j’en espérais beaucoup plus. J’attendrais un peu avant de lire un autre livre de l’auteur.

« Surtout, grâce aux légendes sous les photos, il comprenait à qui il avait affaire : un cas d’école comme les aiment les médias et les intellos, un tueur qui avait payé sa dette à la société dont le talent inattendu avait éclaté à la face du monde. Mais l’artiste avait gardé ses manières de mauvais garçon. Brut de fonderie, vulgaire et provocateur, le sire Sobieski avait tout pour faire frissonner la bourgeoise. Que du bonheur. »

Musique écoutée pendant la lecture : Insurgent trailer, see what I’ve become

Ma note : 5/10

Un commentaire sur “La terre des morts, Jean-Christophe Grangé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s