Une sirène à Paris, Mathias Malzieu

DSC_6010

Résumé :

Surprisiers : ceux dont l’imagination est si puissante qu’elle peut changer le monde-du moins le leur,ce qui constitue un excellent début. Paris connaît une crue sans précédent. Au bord de la Seine il se passe des choses étranges.

Un soir, Gaspard est attiré par une étrange mélodie qui le mène directement à une sirène blessée. Sous le charme de la créature, il la prend sous son aile et la ramène chez lui. Débute ainsi une belle aventure mais le temps presse, la sirène ne peut rester indéfiniment hors de l’eau et son mystérieux chant est dévastateur…

Mon avis :

J’avais plusieurs fois eu envie de lire Mathias Malzieu, la sortie du livre « Une sirène à Paris » a été l’occasion parfaite. Tout comme Gaspard a été envoûté par le chant de la sirène, j’ai été captivée par l’écriture de l’auteur. Un style bien à lui, plein de poésie qui vous transporte et vous fait rêver. L’intrigue en elle-même est originale, pas non plus un grand suspens mais ce n’est pas le but de cette lecture. Son but est de vous donner le sourire, de vous apporter une petite dose de folie dans votre quotidien et de créer une sorte de parenthèse féerique. Une très belle réussite, je ne peux que vous le recommander.

« Son cœur crachait des pétales de rose ensanglantés qui bouchaient ses artères. »

« Paris s’était endormi sans se démaquiller. Il lui restait quelques étoiles au bout des branches. Sous le crâne de Gaspard, en revanche, il neigeait. »

Musique écoutée pendant la lecture : Caravan palace, Gramophone

Ma note : 7/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s